La vie au lycée > Le C.D.I > Temps forts

Facebook, Twitter, Youtube… invités virtuels du CDI

Saviez-vous que 92% des jeunes âgés de 15 à 17 ans possèdent un compte Facebook ?

- Faut-il en autoriser ou interdire son accès au lycée ?
- Comment les accompagner dans cette nouvelle conquête ?
- Comment les préparer au mieux pour se protéger des risques qu’ils encourent  lorsqu’ils surfent sur les réseaux sociaux?

En février 2013, le CDI a mené une action financée par la région Rhône-Alpes. 2 formateurs d'une association lyonnaise "Fréquence Ecole" sont venus tenter d'apporter des outils concrets à tous les élèves de 2nde.


Ces derniers ont essayé de leur faire comprendre les rouages du Web qu’ils consomment afin qu’ils deviennent plus critiques, puis dans un second temps, ils ont œuvré pour les faire devenir des internautes responsables, c'est-à-dire conscients et avertis des droits et des illégalités.


Ces stages dispensés en petits groupes facilitent l’échange avec des formateurs spécialisés dans les réseaux sociaux et permettent d’asseoir une véritable culture du Web.

Un plus dans la construction de la personnalité de nos jeunes en devenir…

Compte-rendu complet de cette journée de formation

Conseils sur ESIDOC, le site du C.D.I., pour "surfer net sur le Net"

 

 

Prix MANGAWA

En octobre 2012, le C.D.I. s'est lancé dans une nouvelle aventure pour inciter nos jeunes à lire : le prix Mangawa ! De ce fait, pour plonger notre auditoire dans le monde fascinant – et inconnu pour les plus âgés - du manga, nous avons invité au CDI le jeudi 15 novembre 2012, Benoît Vuillemet, libraire à BD Fugue d’Annecy, pour partager avec les 2GT7 et leur professeur d’Histoire Géographie, sa passion des MANGAS. Deux heures d’échanges, d’écoute… deux heures riches de connaissances livresques et culturelles. Car si le manga appartient à la génération de nos lycéens, sa lecture suppose une certaine forme d’initiation à la culture japonaise, à ses codes graphiques, à son histoire même. Ils se sont lancés avec enthousiasme dans la lecture de ces 15 shonen, shojo et seinen retenus par la sélection. «Mata ne» (= «à bientôt» en japonais).

Forte de cette expérience littéraire et culturelle, cette classe à réaliser une exposition qui a tapissé les murs de notre lycée au printemps 2013.

Et en octobre 2013, on recommence l'opération avec un nouvelle classe !

Compte-rendu de la rencontre -->

 

 

Festival du Premier Roman à Chambéry

Une année de lecture s’achève pour les 2 GT4, ponctuée par des temps forts (et enrichissants nous l’espérons) comme le défi lecture organisé au CDI du lycée début mai et la rencontre de 4 auteurs de « premiers romans » à Chambéry.

La journée du jeudi 31 mai 2012 fut particulièrement riche en rencontres et en émotions. La Galerie du Larith nous a prêté ses murs –et ses œuvres- le temps d’une rencontre intimiste, riche en interrogations et en réflexions avec Sophie Schultze, l’auteur de Allée 7, rangée 38 qui aborde la philosophie et la vie de philosophes tels qu’ Heidegger et Hannah Arendt par le biais de son premier roman, « petit » par la taille, « copieux » par son contenu et l’infinie réflexion qu’il suscite.

C’est du balcon du théâtre Charles Dullin – cadre pittoresque qui a charmé nos élèves – que nous avons assisté à la confrontation de deux femmes, Hélène Gestern qui a écrit Eux sur la photo et Chabname Zariab pour son Pianiste Afghan ; ces auteurs ont évoqué à tour de rôle la barrière de la langue, la place des femmes, les secrets de famille, la mixité des cultures… Une frustration subsiste de cette rencontre : « l’impression d’être resté plutôt spectateur qu’intervenant » puisque nos questions sont restées tapies au fond des sacs !

Enfin, c’est dans l’amphithéâtre du Manège que Nicole Roland nous a émus aux larmes quand elle a retracé l’origine de l’existence de son premier roman – sorte d’exutoire pour sortir du désespoir lié à la mort de sa propre fille – et qu’elle a ponctué ses propos en disant que « ceux qui lisent et ceux qui écrivent font partie de la même famille »…

Pour conclure, je laisserai la parole à Jérémy qui déclare très justement que lors de ces rencontres « des liens se font. Les écrivains nous transmettent quelque chose, soit une part d’eux, soit une connaissance. En quelque sorte on apprend à les connaître à travers leur livre ». « C’est une aventure extraordinaire mais qui même après cette année, doit continuer car la Lecture ne peut être arrêtée ; les livres ce sont des expériences, des savoirs, de la culture nécessaire à notre vie ». Gardons donc espoir de voir que de telles rencontres peuvent semer des graines de lecteurs, des éveils à la curiosité, des envies de Savoir… et faire germer de vraie âme de lecteur. C’est un pari à long terme !

Rencontre avec Sophie Schultze

Les 2TG4 dans la Galerie du Larith

Dédicace de Chabname Zariab demandée par Sami Dédicace de Hélène Gestern demandée par Ken

Participation au Festival du Premier Roman à Chambéry



Les élèves de 2TG4 participent cette année à une nouvelle aventure littéraire : le Festival du Premier Roman de Chambéry. Encadrés par leur professeur de Français Mme Blanc-Pattin et la documentaliste Mme Hennebo, ils découvrent au fil de leur lecture des premiers romans, écrits par des auteurs pour la plupart encore inconnus.
Afin de partager leurs découvertes, ils ont accès à un forum qui leur permet de lire les commentaires des autres participants et d’écrire eux-mêmes leurs propres réflexions.
Cette phase de découverte sera suivie d’un contact plus personnalisé avec les auteurs : les jeunes pourront échanger, par le biais de mail ou de lettre, leurs impressions et/ou remarques, avec l’auteur de leur choix. Ils pourront également les rencontrer lors d’une sortie à Chambéry au mois de mai.
En cette fin de février, les élèves ont voté pour élire « leurs » 5 premiers romans parmi les lectures effectuées. Le résultat définitif des autres participants n’a pas encore été dévoilé à ce jour…Eux sur la photo de Hélène Gestern, Kosaburo, 1945 de Nicole Roland, Allée7, rangée 38 de Sophie Schulze, Le pianiste afghan de Chabname Zariab et Mikado de Claire Berest figurent parmi les favoris du lycée. Mais il est difficile de tout lire (84 premiers romans sont dans la sélection) même si les professeurs, porteurs du projet, ont déjà établi une pré- sélection en fonction de la difficulté des ouvrages et du public concerné… Quelle agréable surprise de voir des jeunes –qui se « décrètent » non lecteurs- participer activement à cette aventure ! A suivre donc…

 

 

Atelier informatique au CDI

Toutes les classes de seconde ont participé à des ateliers informatiques animés par une intervenante de « Fréquence Ecole » et qui se sont déroulés au CDI début décembre. Le but ? Permettre à nos élèves, pour la plupart très performants, de devenir plus critiques dans leur pratique d’Internet et d’acquérir des compétences pour mener le plus rapidement et le plus efficacement possible une recherche documentaire. Pari relevé !

> Télécharger le bilan du stage Fréquence Ecole

 

Prix littéraire des Lycéens 2011 : Fin

Jeudi dernier le 19 mai 2011 a eu lieu la cérémonie de remise des prix littéraires lycéens et apprentis de Rhône-Alpes à l’Espace Malraux (Carré Curial) de Chambéry. Près de 800 élèves se sont retrouvés pour saluer les deux lauréats de cette année : Jean-Pierre Spilmont pour son roman Sébastien et Maximilien Le Roy pour sa bande dessinée Hosni SDF++. Un moment émouvant puisque ce dernier a dédié son prix à Hosni présent sur scène.

Vous pouvez retrouver toutes les animations (films d’animation, lecture à haute voix, films sur les auteurs et leurs rencontres avec les lycéens) sur le site : >http://www.rhonealpes.fr

Les 2TG4 Les 2TG4 Les 2TG4 Les rappeurs

Les lauréats du prix littéraire Hosni SDF

Dix équipes se sont « affrontées » au CDI...

Dix équipes se sont « affrontées » au CDI pendant près de deux heures autour des 8 ouvrages sélectionnés dans le cadre du Prix Littéraire des Lycéens et Apprentis de la région Rhône-Alpes. Le but ? Répondre à un maximum de questions posées sur les 4 bandes dessinées et les 4 romans SANS la présence des livres. La finalité ? Encourager la lecture de tous les ouvrages par tous les élèves afin d’être « incollable » le jour J.

Résultat ? L’équipe des enseignants des 2TG4 a brillé par ses résultats (merci aux professeurs de français, histoire-géo, économie, mathématique, arts, allemand qui ont joué le jeu) toutefois talonnée de fort près par 3 équipes de « super » lecteurs ! Tous sont repartis avec des cadeaux modestes (BD et friandises) mais bien mérités. Prochain rendez-vous à prendre pour les résultats du vote régional qui désignera le finaliste parmi les auteurs de bandes dessinées et le vainqueur parmi les auteurs de romans.

 

 

Prix littéraire des Lycéens 2011 : résultats du vote du Lycée Louis Lachenal

Voici enfin les résultats du vote du Lycée Louis Lachenal. Rappelons que 34 jeunes de seconde (2TG4) se sont exprimés suite à leurs nombreuses lectures.

Catégorie romans : Jésus et Tito de Colic
Catégorie BD : L'homme Bonsaï de Bernard

En janvier, nous avions accueilli au CDI M. Velibor Colic.

Voici le détail du vote :

Catégorie romans
Jésus et Tito
24 voix
Sébastien 7 voix
Zola Jackson 2 voix
Les 13 desserts
1 voix

 

 

 

 

 

Catégorie BD
L'homme Bonsa 16 voix
Hosni 12 voix
La maison d'éther 3 voix
Hélas
3 voix

 

 

 

 

 

Nous attendons désormais les résultats des votes de tous les lycéens et apprentis de la Région Rhône-Alpes qui ont participé à cette opération. La cérémonie de remise du Prix littéraire aura lieu à l’Espace Malraux à Chambéry le 19 mai 2011.

Christian Durieux - Denis Larue respectivement scénariste et dessinateur de la BD La Maison d'éther et Velibor Colic auteur du roman Jésus et Tito)

Mercredi 02 février 2011 : La bande dessinée est à l’honneur

La bande dessinée est à l’honneur ce mercredi 2 février 2011 au CDI du lycée qui accueille des auteurs belges (ça ne s’invente pas), Christian DURIEUX (scénariste) et Denis LARUE (dessinateur et scénariste) dans le cadre du Prix Littéraire des lycéens et apprentis de la région Rhône-Alpes.

 

Ce n’était pourtant pas gagné. En effet, leur album – La Maison d’éther – est une œuvre qui ne se livre pas dès la première lecture. Il n’a d’ailleurs pas rencontré d’emblée l’adhésion des 2GT4. A leur décharge, c’est une bande dessinée subtile, remplie de symboles, de silences, de nostalgie aussi… qui va à l’encontre de la BD facile, démagogique et qui aborde des sujets (la quête de soi, la censure au Maroc sous Hassan II) lointains des préoccupations de jeunes adolescents. Mais nos élèves de 2GT4 ont été remarquables dans leur capacité à accepter d’ouvrir leurs oreilles et leurs yeux, de reconnaître et respecter l’énorme travail fourni par ces auteurs (4ans et demi pour les dessins), de provoquer la réaction de ces artistes par des saynètes, des présentations d’objets, des questions sur leur métier, leur collaboration, leur ressenti… Un véritable échange puisque le dessinateur leur a également présenté les originaux de ses planches et a livré les différentes étapes de la réalisation, du simple crayonnage à la phase finale à la gouache.

 

Pour percevoir ce qui s’est passé ce matin-là, laissons donc la parole aux élèves qui spontanément ont déclaré d’eux-mêmes que « la rencontre a éclairé le sens de la BD : on la perçoit différemment en fin de rencontre » … et à Denis Larue qui dans un mail nous dit : « Merci pour votre accueil, votre analyse de notre boulot,…tout cela m’a énormément touché… derrière la carapace que je suis…du fond du cœur, merci. Cette rencontre m’a donné envie de redessiner… d’avoir des lecteurs…je continue… et vous, de votre côté, faites pareil. ». Quel échange !

 

 

Mercredi 26 janvier 2011 : Jacques Damez au Lycée Lachenal

Le photographe et galleriste lyonnais Jacques Damez est venu passer la journée du mercredi 26 janvier 2011 au Lycée Lachenal, pour conclure un projet mené avec les classes de terminale génie civil (TGC3) et de seconde option arts plastiques. Ce projet bénéficie d'une importante subvention de la Région Rhône-Alpes. Les élèves avaient déjà rencontré J. Damez lors d'une visite du chantier de la Confluence, à Lyon, en novembre dernier, dont il est le photographe officiel.


Pour préparer cette nouvelle rencontre, les élèves de terminale, en classe de philosophie, ont travaillé sur la question de l'espace et de son organisation, liée à des impératifs techniques, mais aussi à des choix politiques et sociaux. Les élèves de seconde arts plastiques l'ont interrogé sur sa pratique de photographe plasticien à travers certains de ces ouvrages et sur le regard qu'il porte sur les choix esthétiques de certains bâtiments du nouveau quartier lyonnais entre Saône et Rhône.

 

La visite de Jacques Damez au Lycée, dans le cadre convivial du CDI, fut l'occasion pour les élèves de lui poser de nouvelles questions sur son rôle de photographe de chantier et, plus généralement, sur son travail de l'image, autant en matière technique qu' artistique. Une rencontre originale et rare, à mi-chemin entre arts, technique et philosophie. Certains élèves ont trouvé cette rencontre trop courte...

 

 

Mardi 18 janvier 2011 : Un écrivain bosniaque au CDI : Velibor Colic

Dans le cadre du Prix littéraire des lycéens, les 2GT4 ont rencontré mardi 18 janvier 2011 un écrivain bosniaque pour échanger sur son livre Jésus et Tito, un des 4 romans de la sélection. Rencontre particulièrement fructueuse si l’on en juge par quelques témoignages de nos élèves :

« Velibor Colic est un auteur très intéressant et fort sympathique. Lors de la rencontre, il nous a apporté des informations très intéressantes sur l’ex-Yougoslavie, par exemple sur les conditions de vie là-bas. Il nous a sensibilisés à la difficulté, pour un étranger qui ne connaît aucun mot en Français, de s’intégrer. » Tristan

« La rencontre avec l’auteur était vraiment bien car l’auteur était très intéressant. On a appris beaucoup de choses. Il était drôle donc l’ambiance de la rencontre était bien. Vraiment à refaire ! J’ai peur que la prochaine rencontre soit moins intéressante… » Baptiste et Antoine

« L’auteur était sympa, très bavard. Le jeu de cartes était très amusant. Les saynètes étaient très bien. L’accueil avec le café et le gâteau (confectionné par Guillaume) donnait une ambiance conviviale. J’ai appris beaucoup de choses sur l’ex-Yougoslavie. » Jeffrey

« L’auteur est très sympa. J’ai trouvé son livre très intéressant. J’aime beaucoup la musique et apparemment lui aussi : on aime à peu près le même genre de musique (j’ai 15 ans, il en a 46 !). » Thomas

Souhaitons donc « Bonne chance » à Velibor Colic dans sa quête pour remporter un prix de qualité puisqu’il est l’expression du choix des jeunes lecteurs.


Mardi 14 décembre 2010 : Un flot d’élèves 2°T4 à La Turbine

Un flot d’élèves 2°T4 à La Turbine

Dans le cadre du Prix littéraire des lycéens et apprentis organisé depuis 3 ans par la Région Rhône-Alpes, nos élèves de 2°T4 ont découvert la médiathèque de la Turbine implantée à Cran-Gevrier, ce mardi 14 décembre 2010.

Pilotés par une professionnelle du livre, nos élèves ont navigué  dans une architecture originale et très « design » parmi les habitués de ce lieu. Outre la quantité d’ouvrages écrits et sonores à leur disposition, ils ont pu appréhender le rôle essentiel d’un des médiateurs de la chaîne du livre : le bibliothécaire.

L’aventure se poursuit dès le 18 janvier 2011 par la rencontre d’un des 8 auteurs de la sélection (*) au CDI du lycée avant de se lancer dans un « impitoyable » défi-lecture… A vos lectures !

(*) La sélection se compose de 4 romans et de 4 bandes dessinées.