Compte rendu de l’Assemblée Générale des délégués

Jeudi 26 mars 2013

 

Secrétaire de séance : Mme ESPOSITO, CPE.

 

Etaient présents : M. MACHIRE, Proviseur ; M. GIRAUD, Proviseur-Adjoint ; M. ATLAN, Mme ESPOSITO, Mme GOLLY, Mme LUVISION, CPE, les délégués élèves et les délégués élèves du CVL.

 

Ordre du jour :

 

  • Présentation du rôle de l’Assemblée générale des délégués (article R 421-42 du Code de l’Education)

  • Intervention du CVL

  • La représentation lycéenne fonctionne-t-elle bien au lycée Louis LACHENAL

  • Difficultés de vie scolaire

  • Questions diverses

  • Présentation du projet d’établissement et du contrat d’objectifs

 

En début de séance la mission de représentation des délégués est rappelée aux élèves. Il est donc important qu’à l’issue de cette Assemblée des Délégués de Clase qu’un compte rendu soit fait à la classe.

 

1. Présentation du rôle de l’Assemblée générale des délégués.

Le Proviseur rappelle aux élèves le rôle de l’Assemblée générale des délégués.

La convocation transmise aux délégués comportait le texte de référence.

 

2. Intervention du CVL.

Le vice-président du CVL ainsi que deux élèves membres présentent à l’Assemblée les projets en cours :

  • Projet de soutien entre élèves : Il existe actuellement un « parrainage » entre les étudiants de première et de deuxième année dans les classes de BTS et les CPGE. L’idée serait d’appliquer ce fonctionnement au niveau des lycéens sur la base du volontariat. Un élève volontaire aurait ainsi un tuteur d’une classe supérieure.

 

  • Projet concernant les machines à café : Suite aux gobelets jetés par terre à proximité des machines à café, aux salissures etc. les élèves du CVL ont décidé de diffuser un compte à rebours sur les TV annonçant le retrait des machines à café si les élèves concernés ne . A l’issue de celui-ci, si les déchets persistent, les machines à café seront supprimées (cela a été vu en accord avec le Proviseur. Des mises en garde ont déjà été formulées à plusieurs reprises). Le CVL compte sur les délégués élèves pour relayer le message dans les classes

 

  • Courrier au maire d’Argonay : Les élèves du CVL ont rédigé une lettre au maire lui demandant s’il était possible de rajouter des cendriers plus grands aux abords du lycée (problématique des nombreux mégots jetés au sol) et de manière plus globale d’envisager une réflexion sur l’amélioration de l’environnement de l’établissement. Un rendez-vous va être mis en place avec les services techniques de la mairie.

 

Un élève évoque également le problème du non déneigement des trottoirs aux abords de l’établissement pour que le CVL puisse également en faire part au maire lors de la prochaine réunion.

 

  • Journée des Talents : Le CVL souhaiterait mettre en place cette journée mais le délai de deux mois lui semble un peu court. Un appel est donc lancé à l’ensemble des délégués. Il faudrait mettre en place des listes d’inscriptions pour ceux qui souhaiteraient y participer ou aider à l’organisation.

 

  • Réunion du 25/03/13 au lycée Gabriel Fauré avec les autres CVL à laquelle M. NAPARSTEK vice président du CVL a participé : Les sujets abordés ont été la discrimination, les addictions, les différents projets en cours et le CAVL.

 

Pour contacter le CVL, l’adresse mail est rappelée : cvl.lyceelachenal@gmail.com

 

3. Débat avec les délégués sur la représentativité lycéenne.

Le débat a comme base l’affirmation suivante faite par le Proviseur :

La représentativité lycéenne ne marche pas bien au lycée Louis LACHENAL.

Pour lancer le débat, le proviseur évoque la problématique du manque d’investissement des élèves dans leur établissement.

Le Proviseur donne l’exemple de classes dans lesquelles il n’y a qu’un seul délégué.

 

Réponses apportées par les élèves :

  • Pas de volonté de s’investir par manque de temps.

  • L’intérêt d’avoir des délégués de classe n’est pas perçu par tous.

  • Il n’existe pas pour beaucoup un sentiment d’appartenance à l’établissement.

  • L’existence et le rôle du CVL sont souvent méconnus.

  • Une méconnaissance des instances en général (CVL, CESCDD, etc.).

 

Les débats font apparaître que les élèves n’ont pas conscience qu’ils doivent être des élèves acteurs au sein de LEUR établissement.

 

Comment améliorer cette représentativité ?

  • Il est important de positionner trois assemblées générales, dont la première après les vacances de la Toussaint ou lors de la présentation des candidats pour l’élection des délégués au CA (huitième semaine).

  • Créer un panneau sur lequel les différentes instances de l’établissement seraient identifiables.

  • Revoir plus globalement la question de l’utilisation des panneaux d’affichage.

  • Valoriser les heures de vie de classe

  • Se rappeler du droit de réunion des délégués.

  • Faciliter la communication entre les délégués et les instances. Pour cela l’idée de créer une rubrique CVL/Instances sur le site du lycée est lancée. Brice BROSSETTE et Valentin BASTARD-ROSSET se proposent pour y réfléchir.

  • Créer un journal du lycée.

  • Créer un lieu de vie pour les lycéens et pour la représentation lycéenne.

 

4. Questions diverses.

Les élèves sont demandeurs d’une formation à l’utilisation du défibrillateur. Un projet est en cours avec les internes. Il faudrait l’étendre aux demi-pensionnaires ainsi qu’aux externes. A noter que quelques personnels et élèves ont été formés lors de la journée des mutuelles le 13 mars dernier.

Un élève pose la question de l’intérêt de l’affichage des sanctions. Cette question est l’occasion de provoquer la constitution d’un groupe de travail d’élèves volontaires. Il s’agirait d’engager la réflexion sur :

  • La rédaction d’une charte du lycéen,

  • La révision du règlement intérieur,

  • Le bien fondé de l’affichage des sanctions prononcées.

 

Un autre élève fait une remarque sur le manque de différence de traitement entre les différents statuts d’élèves existant au lycée (lycéen, étudiant et apprenti).

La question est posée de savoir si un abri à vélo est prévu : la réponse apportée par le Proviseur est que oui, dans les travaux à venir, le projet a été réalisé par le lycée. Le Conseil Régional est prêt à faire ses travaux sous réserve de la possibilité de financement.

 

5. Présentation du projet d’établissement et du contrat d’objectifs

Le Proviseur termine la séance en présentant aux délégués le projet d’établissement ainsi que le contrat d’objectifs. Son écriture est le fruit d’un travail de réflexion de l’ensemble de la communauté scolaire.

Celui-ci est consultable sur le site du lycée. Les élèves peuvent également donner leur avis dans la rubrique prévue à cet effet.

Il sera également transmis aux délégués le modèle de fiche action, pour que ceux-ci puissent faire leurs propositions.

 

Un appel à candidatures pour l’ensemble des instances est fait. Le coupon réponse ci-dessous doit permettre à ceux qui veulent apporter leur contribution de le faire :

 


Cliquez sur le document de participation pour le télécharger.