Découverte du lycée > Environnement > Les déchets ménagers ont la vie dure .... Testez-vous !

Les déchets ménagers ont la vie dure .... Testez-vous !

LES BONS GESTES

Savez-vous qu’un déchet ménager jeté dans la nature, met pour se décomposer :
Ticket de bus : 4 à 8 semaines
Mouchoir en papier : 3 mois
Trognon de pomme : 4 à 6 mois
Peau de banane : 8 à 10 mois
Chaussette en laine : 1 an
Chewing-gum : 5 ans
Papier de bonbon : 5 ans
Canette en acier : 100 ans
Barquette en aluminium : 200 ans
Bouteille en plastique : 500 ans
Bouteille en verre : 3000 ans

COMMENT TRIER ?

Il existe trois conteneurs pour les apports dits volontaires : le bleu, le vert et le jaune. Les particuliers, eux, disposent de deux conteneurs : un jaune (pour les papiers, canettes, plastiques...) et l’autre pour les ordures ménagères.

 

CONTENEUR VERT (communal) :

Je mets : Les bouteilles en verre, bocaux en verre, pots en verre

Je ne mets pas : Les bouchons, les couvercles, les pots de fleurs, la vaisselle, les ampoules, la porcelaine, les néons

 

CONTENEUR BLEU (communal) ;

Je mets : Le papier, les magazines, les journaux, les prospectus

Je ne mets pas : Les papiers sales ou gras, les films plastique emballant les revues

 

CONTENEUR JAUNE (communal et chez les particuliers)

Je mets : Les papiers, journaux, magazines, prospectus, petits cartons, boîtes métalliques, canettes, boîtes de conserve, aérosols, briques alimentaires, bouteilles et flacons en plastique

Je ne mets pas : Les papiers sales ou gras (ex : mouchoirs, emballages de boucherie,...) Les films plastiques emballant les revues, les bouteilles d’huile, les pots de yaourt, les films et sacs plastique, les petits emballages en plastique ou en polystyrène.

POUBELLE MARRON, GRISE, NOIRE : ORDURES MENAGERES

Je mets : Tout le reste, tous les autres les déchets (alimentaires, etc...)

Je ne mets pas : Tout ce que je peux trier et répartir dans les containeurs cités ci-dessus

Pourquoi ne recycle-t-on pas les sacs en plastique, les bouteilles d’huile ?

On ne sait pas encore recycler les bouteilles qui ont contenu des corps gras. Quant aux sacs, ils sont fabriqués en plastique trop fin pour être recyclés ; il faut donc les déposer dans le bac à ordures ménagères.

Faut-il laver les emballages à recycler ? Il suffit simplement de bien les vider ou les racler pour éviter des problèmes d’hygiène et ne pas compromettre le recyclage.

Et les autres déchets, qu’en faire ? Les déchets de jardin, les gravats, la ferraille, les encombrants ménagers, les déchets ménagers spéciaux (solvant, peinture...), les huiles alimentaires et les huiles de vidange doivent être emmenés dans les déchetteries de votre commune. Cinq déchetteries sont à votre disposition.

Puis-je faire « plus » pour l’environnement ?

Il nous appartient donc à tous de réfléchir à nos pratiques de consommation au quotidien, de prendre conscience de la nécessité de privilégier chaque fois que cela est possible, les produits les moins emballés et ceux qui sont les plus recyclables (carton, acier, aluminium). Il faut également limiter l’utilisation de produit à usage unique (exemple : lingettes...) !

Utilisons des paniers ou sacs réutilisables en lieu et place de cette multitude de sacs plastiques pour transporter nos achats !

D’UN OBJET A L’AUTRE, DES CIRCUITS DE RECYCLAGE TRES ELABORES

PAPIER-CARTON :

Compressés en balles, les cartons sont brassés, broyés dans l’eau pour les transformés en pâté à papier. Les fibres sont ensuite enroulées en bobines. La brique alimentaire subit un traitement particulier parce qu’ils sont composés de trois matériaux différents : carton, aluminium, plastique. Notez que la poubelle des journaux est de couleur JAUNE (chez les particuliers) ET BLEUE (pour le conteneur communal).

PLASTIQUE :

Une fois arrivés au centre de tri, les plastiques sont triés suivant leur nature : PET ou PEHD : transparents, transparents colorés, opaques. Réduite ensuite en paillettes ou en granulés, chacune des sortes de plastique sera réutilisée dans la fabrication de tuyaux, de laine polaire, de cartes à puce...

ACIER / ALUMINIUM : recyclable à l’infini

Les objets sont triés par électro-aimant avant d’être compressés en balles. Ils passent ensuite dans un haut fourneau pour y être fondus puis sont laminés. Ils sont recyclés en canettes, voitures, appareils électroménagers....

VERRE : recyclable à l’infini

Parvenus à la verrerie, les différents types de verre (bleu, vert, blanc...) sont triés. Après concassage, on obtient du calcin, petits débris réintroduits ensuite dans un four en fusion. Puis le verre passe dans une soufflerie afin d’être moulé -> bouteilles en verre, pots et bocaux.

DIX CONSEILS POUR BIEN RECYCLER

VOS PAPIERS....

  • Lorsque vous jetez du papier, évitez de le déchirer en petits morceaux. Ceux-ci en effet ne pourront être récupérés et traités.
  • Ne jetez pas de produits encore sous cellophane. Le centre de tri les réorientera directement vers l’incinérateur.
  • Avant de jetez un déchet à recycler, assurez-vous qu’il ne contient pas un autre produit, de type CD, DVD ou échantillon cosmétique.
  • Papiers souillés, couche-culottes, essuie-tout, mouchoirs, mais aussi livres, cahiers, enveloppes et papiers peints (qui contiennent de la colle) ne sont pas recyclables.

VOS PLASTIQUES....

  • Evitez de jeter vos sacs et autres films plastiques recouvrant revues ou emballages. Trop petits ou trop fins, leur recyclage n’est pas rentable économiquement.
  • Ne jetez pas non plus dans le container concerné des bidons souillés, des emballages en plastique ayant contenu des corps gras, des jouets, des pots de yaourt ou encore des barquettes en polystyrène...

L’ACIER OU L’ALUMINIUM....

  • Avant de les jeter, il est nécessaire de bien vider les emballages mais pas utile de les laver.

VOTRE VERRE....

  • Ne mettez pas dans le container des capsules, des bouchons, des ampoules, des néons, des pare-brise, des vitres, des miroirs, de la vaisselle en faïence ou en porcelaine.
  • Dans tous les cas, n’attachez pas vos emballages, mettez-les en vrac dans leurs containers respectifs sauf pour les ordures ménagères.
  • Si vous avez un doute sur un déchet, jetez-le avec les ordures traditionnelles plutôt que de prendre le risque de polluer l’intégralité du container.

QUE FAIRE DES PRODUITS NON RECYCLABLES ET DANGEREUX ?

Pour 100 piles vendues en France en 2004, environ 30 ont été collectées et recyclées.

Chaque magasin qui en vend est pourtant obligé de les reprendre. Les piles récoltées sont ensuite dirigées vers l’un des 6 centres de traitement de l’Hexagone.

Les différents matériaux récupérés (zinc, nickel...) sont réutilisés dans l’automobile ou dans la fabrication de produits en inox.

Autres objets difficiles à récolter, les déchets d’équipements électriques et électroniques (3DE) : téléviseurs, machines à laver, etc...

Un décret paru l’an passé oblige désormais les distributeurs à en garantir la reprise lors de l’achat d’un équipement neuf du même type. Quant aux médicaments périmés, les pharmacies sont également obligées de les reprendre : c’est l’opération Cyclamed. Les emballages d’origine peuvent désormais être jetés dans le bac jaune.

Concernant les pneus, il vous suffit de les déposer chez l’un des garagistes, casseurs et vendeurs d’équipements automobiles répertoriés chez lesquels les manufacturiers viennent les récupérer. Les pneus usagés sont ensuite transformés en poudrette utilisée, notamment, dans la fabrication des revêtements de sols.

Vous pouvez déposer vos batteries de voiture dans les garages faisant partie du réseau Relais Vert Auto ou dans les déchetteries, qui recueillent aussi vos huiles de vidange, essence, peintures et solvants, produits de jardin, mercure, bouteilles de gaz, etc....