Archives des événements 2011

Le Prix de la vocation scientifique et technique pour 3 jeunes filles du LYCEE LOUIS LACHENAL

Cinquante et une jeunes filles de la région Rhône Alpes (33 de l’académie de Grenoble) dont trois du Lycée Lachenal ont reçu, ce jeudi 15 décembre 2011, à la Préfecture de Lyon, le « Prix de la vocation scientifique et technique des filles » prix remis chaque année, depuis 1991, par la délégation régionale aux droits des femmes et à l’égalité (Ministère du travail, des relations sociales, de la famille, de la solidarité et de la ville), avec le concours du ministère de l’éducation nationale.

1000€, c’est le montant de ce prix décerné dans toute la France à 650 candidates de terminales ayant pour projet des études supérieures dans les secteurs les moins féminisés (moins de 40%) : classes préparatoires aux grandes écoles scientifiques, aux écoles d’ingénieurs, BTS et DUT du secteur de la production (environnement, électrotechnique, génie mécanique, mesures physiques, BTP, maintenance industrielle,...)
Les critères d’attribution visent en priorité le projet professionnel d’étude et la qualité d’argumentation de la candidate, mais il s’agit également de critères scolaires et sociaux.

Rappel :

« Ce prix a été créé à partir du constat, toujours vérifié en 2011, que les parcours scolaires et universitaires des filles sont différents de ceux des garçons. Bien que réussissant mieux à tous les niveaux d’études, elles se privent des filières les plus porteuses d’emplois, les plus valorisées. Preuve que les représentations des métiers sont toujours marquées par des stéréotypes sexués qui n’ont pas ou plus lieu d’être.

Promouvoir les métiers scientifiques et techniques auprès des jeunes filles est essentiel, tant pour favoriser la mixité professionnelle que pour développer ces filières qui sont en demande d’ingénieurs et de techniciens, en France, en Europe et partout dans le monde. Ces filières ne peuvent pas se priver de la moitié de l’intelligence humaine. Il est essentiel que dans les domaines scientifiques et techniques, les bonnes élèves soient reconnues comme des bonnes professionnelles. »

Pauline Faraglia, issue de terminale Génie Civil, est actuellement à l’INSA Lyon, son projet : Ingénieure Génie Civil,

Emilie Boscher, issue de terminale Génie Civil, est actuellement en 1ère année de BTS Bâtiment au lycée Louis Lachenal à Argonay, son projet : Conductrice de travaux

Anne Dumas, issue de Terminale S option Sciences de l’ingénieur, est actuellement à POLYTECH ANNECY, son projet : Ingénieure Aéronautique.

Leurs professeurs et leurs familles, présentes à cette remise de prix, les félicitent et les encouragent pour la suite de leurs études et projets.

Des chefs d’entreprise au lycée Louis Lachenal

Vendredi 25 novembre 2011, Dominique Prosser, Chef d'établissement et ses collaborateurs ont ac­cueilli des chefs d'entreprise de la région.

Chaque année, de nombreuses actions sont me­nées par l'Éducation nationale et le MEDEF dans les départements de Rhône-Alpes, afin de permettre une connaissance respective du monde de l’entreprise, de ses métiers et du monde de l’éducation permettant ainsi de promouvoir les formations et susciter des échanges directs avec les enseignants et les élèves.

Les entreprises représentées : TEFAL, CN ASSISTANCE, CONICIO, BPI, CAPTEIS et le MEDEF (organisateur)

Cinq chefs d'entreprise présents ont ainsi pu librement dialoguer avec les élèves des classes de 1ère sur des sujets aussi divers que :

- l’entrée dans une entreprise, les parcours professionnels des chefs d’entreprises,

- les changements profes­sionnels,

- la formation tout au long de la vie, la mobi­lité, l’apprentissage

- l’avenir de l’industrie, les filières porteuses d’emploi

- la conduite d’un projet, la création d’entreprise, l’importance des langues

- l'égalité homme-femme à l'embauche et sur le plan de carrière.

Chaque intervenant a répondu directement et librement aux futurs jeunes salariés, un grand intérêt de part et d’autre, la rencontre fut très enrichissante pour chacun.

Pour les chefs d'entreprise, ces rencon­tres permettent aussi de mieux apprécier les enjeux du systè­me éducatif et son fonctionne­ment. Une visite des ateliers et un repas pris sur place ont don­né la possibilité de continuer ces libres échanges. Nous devons poursuivre ces échanges par des visites d’entreprise ou la venue d’intervenants.

Biennale de Lyon

Les élèves de terminales génie civil et les options arts plastiques ont visité la 11ème édition de la Biennale d'Art Contemporain de Lyon.

La journée s'est organisée en deux temps. Les élèves ont d'abord découvert le nouveau quartier au cœur de Lyon : la Confluence. C'est un quartier à l'architecture surprenante, variée, remarquable pour ses qualités environnementales et sa mixité sociale


Ensuite, les élèves ont pénétré dans la Sucrière, ancienne usine reconvertie en lieu d'exposition d'art contemporain. Ils ont été particulièrement attentifs aux oeuvres de Robbie Cornelissen, choqués par celles de Tracey Rose, amusés par le Noeud Perikhorein de l'artiste mexicain Erick Beltran, tentés par Le Fil rouge de l'Histoire de Roberto Jacoby.

Une expérience à refaire, et trop courte... disent les élèves de TGC2 !

 

Journées d'intégration des 2° pro. TBORGO et TFMBA

Pour la seconde année, deux classes de secondes professionnelles (seconde TBORGO et seconde TFBMA) ont fait l’objet d’une prérentrée particulièrement intéressante.

En effet, accompagnés d’un grand nombre de leurs professeurs, de la conseillère principale d’éducation et du chef des travaux, les élèves ont passé trois jours en montagne dans le cadre magnifique des CARROZ et de FLAINE.

Ces trois jours avaient pour objectif d’apprendre à se connaître et faire naître rapidement un esprit de groupe, aux travers de diverses activités et dans un cadre différent de celui du lycée. L’accent a également été mis sur le choix des jeunes, en matière d’orientation et de métiers, notamment par l’intervention de M. TESORIERE de l’AFDET.

L’ensemble des participants étaient logés et restaurés dans le bâtiment Neiges Alpes de la Fédération des Œuvres Laïques (FOL) situé aux Carroz.

 

Le programme a été le suivant :

  • Guidés par M. Eric BRUN, les participants sont partis à la découverte de l’architecture de montagnes en visitant Flaine.
  • Chaque classe a également visité une entreprise et rencontré des professionnels dans le domaine d’activité du bâtiment (Entreprise REVUZ-RATEL) et de la fabrication bois (Entreprise NICODEX).
  • Une demi-journée a été consacrée à un raid par équipe. Chaque équipe s’est mesurée au travers d’activités telles que l’escalade, le tir à l’arc, le VTT, la course à pied et un jeu de piste architectural sur l’habitat traditionnel des Carroz.
  • Pris en charge par le Directeur des remontées mécaniques, les lycéens et accompagnateurs ont également découvert les aspects techniques, économiques et environnementaux liés à la fabrication de la neige de culture (artificiel) en station, une visite, très technique mais très remarquée, des installations de remontées mécaniques, notamment lors de la mise en marche de la télécabine.
  • Pour clore cette sortie, nous nous sommes rendus en mairie des Carroz pour un échange avec des élus et des responsables des services techniques.

Un grand merci à l’équipe pédagogique, à la mairie des Carroz et à l’AFDET pour leur implication. Tous, sans oublier les lycéens, ont contribué au bon déroulement de ces trois jours.

F.MARTIN.




 

CACES : Certificat d'aptitude à la conduite

Futurs constructeurs de bâtiments bois avec charpente, les apprentis de Terminale BAC PRO Constructeur bois sont amenés à lever des structures lourdes et des matériaux de couverture avec des chariots élévateurs autoportés.

Formation en 2 temps :

2 jours de cours théoriques sur :

  • les connaissances des différents engins,
  • la connaissance des moteurs et leur entretien,
  • la connaissance de la règlementation en vigueur,
  • les points et actes vitaux pour manipuler ces engins en sécurité.

3 jours de conduite, avec des mises en situation de chantier défilant sous forme de TP :

  • prise en main du véhicule, démarrage, déplacement avant et arrière,
  • prise et pose de charges, (petites, longues, lourdes).
  • pose d'une ferme sur un bâtiment,
  • pose de panne, renversement d'engin, l'engin sur la route, arrêt du véhicule en fin de journée.


Suite à cette formation, les apprentis sont évalués par une personne qualifiée dénommée testeur qui attribue, à partir de 14/20, le CACES permettant aux entrepreneurs d'autoriser ces jeunes à se servir des engins de l'entreprise.

L'AXE FORT DE CETTE FORMATION EST LA SECURITE.

 

 

3835m d'altitude, des pointes de vent à 300km/h, 400m3 de bois, 1000 rotations d'hélicoptère, 120 places, 6,5M€ ... des chiffres qui font froid dans le dos et chaud au cœur...

Une bonne cinquantaine d'étudiants de BTS SCBH se sont rendus le 20 septembre 2011 à l' "Espace Mont Blanc de Saint Gervais" pour assister à une conférence sur une passionnante aventure humaine :

La construction du nouveau refuge du Goûter sur la voie du Mont Blanc.

Des gens brillants, des hommes convaincus, des exposés clairs décrivant des performances qui imposent le respect, ont donné le ton de la rencontre.

La construction en bois vient de faire une nouvelle prouesse.

Nos étudiants sont ressortis séduits et confortés par l'intelligence de leur choix d'orientation.

Pour l'équipe: André JANUEL



Rentrée 2011 : Bienvenue aux jeunes filles !

Le lycée Lachenal a proposé comme à son habitude aux jeunes filles un pot de bienvenue le lundi 19/09 à 12h45.

L'établissement tient à cette tradition d'accueil qui vise plusieurs objectifs.

- Nous leur permettons ainsi de se rencontrer et de formuler des besoins spécifiques en ce qui concerne les conditions d'accueil au lycée.

- Nous leur présentons les personnes ressources qu'elles pourront rencontrer sans difficulté si elles ont des questions à poser.

Nous leur avons également exposé les différentes actions de communication mises en place dans l'établissement depuis 5 ans maintenant et qui ont entre autres contribué à l'augmentation de l'effectif des jeunes filles . 16 lycéennes et étudiantes se sont d'ores et déjà inscrites cette année pour participer à ces diverses actions.

Nous rappelons à ce sujet que la rubrique "place aux filles" présente sur le site du lycée à la rubrique "projets"comporte de précieuses informations pour les parents et les jeunes filles.

Nous ne pouvions terminer sans citer les mots chaleureux de l'une de nos anciennes :

"Le lycée Lachenal est un lycée accueillant qui fait attention à notre avenir."

Une très bonne année à toutes !

Pour l'équipe,

Lila OULD-AMZIANE

Professeure

 

 

Le nouveau Logo des jeunes filles au lycée Louis Lachenal.

"Dans ce logo nous voulions montrer qu'il n'était pas impossible d’être heureuse dans un milieu technique.

C'est pour cela que la jeune fille a un visage détendu et souriant pour montrer qu'elle vit très bien ses années de lycée dans un lycée technique.

Elle est assise sur le logo du lycée dans une position très détendue, nous voulions aussi en réutilisant le logo du lycée Louis Lachenal, montrer que ce lycée est un lycée accueillant qui fait attention à notre avenir. Les couleurs sont vives pour montrer de la joie, et de la vie. "

 

 

La Gare de Mouxy en Savoie renait grace au travail des élèves du lycée Louis Lachenal

Samedi 10 septembre 2011 avait lieu l’inauguration de la gare de Mouxy. Gare de l’ancien train à crémaillère qui reliait la ville d’Aix les Bains au Mont Revard.

A la fin du XIX ème siècle, à l’apogée de son éclat, la ville thermale d’Aix les Bains avait crée un train à crémaillère pour emmener les curistes oisifs en haut du Mont Revard. Ce train marque le début des sports d’hiver en France. Le mont Revard fut même préposé à accueillir les premiers jeux olympiques d’hiver en 1924, mais le conseil municipal d’Aix de l’époque déclina l’offre.



Ce train fut en activité de 1892 à 1935

 

Le train en arrêt à la gare de Mouxy

 

Dès lors, les infrastructures tombèrent petit à petit en désuétude. La gare intermédiaire du village de Mouxy fut la seule à résister à 70 ans d’abandon.

 

La gare dessinée en D.A.O.

 

 

Une association de passionnés a fait le pari de restaurer le train à crémaillère du Revard, symbole de cette si belle époque de la Savoie.

Elle a commencé par vouloir restaurer la Gare de Mouxy. Elle a sollicité le lycée Louis LACHENAL pour en refaire la structure en ossature bois à l’identique de ce qu’avaient réalisé 120 plutôt les charpentiers Suisses de l’époque, avec les exigences normatives actuelles d’un bâtiment destiné à accueillir du public.




 

 

La gare finie, refaite à l’identique

 

Les élèves et les enseignants du secteur bois sont très fiers d’avoir pu participer à une si belle aventure, tant historique qu’humaine.

Pour les plus curieux sur l’historique de la Gare : http://www.ledauphine.com

 

 

 

Journée d'intégration en STS Maintenance Industrielle

 

 

Baccalauréat 2011

 

Bulletin d'information de septembre 2011 d'Epagny

Voyage à Lyon 14 et 15 Avril 2011


Classes de 1° S1,S2 et GC1
Voyage transdicsiplinaire pour appréhender la richesse d’une ville classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.
Observation du développement urbain, site gallo romain, musée de la résistance, opéra, théatre de Lyon, parcours sur l’architecture unique de Lyon, café théatre, etc …


Voyage du 18 au 23 avril 2011en Toscane

33 élèves de 1° GMA, GEL, GC1, GC2, GMD, GET et S2 prennent la direction de la Toscane intérieure avec un séjour en Auberge de Jeunesse.

Première partie dans les collines du Chianti au sud de Florence (visite de Sienne, San Gimignano et Volterra; un crochet pour voir la fabrication du cristal avec souffleurs de verre).

Seconde partie à Florence même avec visite de la ville et de ses principaux monuments et lieux d'intérêt (Musée des Offices et Musée de la Science Galilée entre autres).

 

Ils racontent :

Nous partons au matin du 18. Devant le Lycée, le car nous attend et nous faisons la connaissance de Younes, notre chauffeur.

Après quelques heures de route, nous arrivons à Pise : là nous constatons (comme plusieurs centaines d’autres visiteurs) que la Tour a bien toujours la même inclinaison… Après avoir fait le tour de la Piazza dei Miracoli et admiré le Baptistère et la Cathédrale, nous reprenons la route qui nous amène, en fin d’après-midi, à l’Auberge de Jeunesse de Tavarnelle val di Pesa.

 

Une fois que nous sommes installés- et que certains découvrent que les lits peuvent être munis de draps et pas seulement de couette !- nous profitons de la pasta agli asparagi (pâtes aux asperges et à la crème) ainsi que d’autres bonnes choses préparées par Fabrizia, la cuisinière de l’Auberge.

 

Le lendemain matin, 19 avril, nous partons visiter la petite ville médiévale de San Gimignano, classée au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO : elle possède la particularité d’avoir conservé au fil des siècles des tours qui en font la renommée.

 

 

Nous continuons notre route vers le sud, en direction de Sienne, en faisant halte pour pique-niquer dans le village fortifié de Monteriggioni. L’après- midi, nous visitons Sienne avec sa célèbre Piazza del Campo sur laquelle se court le Palio deux fois par an ; nous apprécions la fraîcheur de la Cathédrale dans laquelle nous pouvons admirer un pavement en marqueterie de marbres multicolores.

Le 20 avril, nous partons pour Colle val d’Elsa, patrie du cristal italien : cette petite ville produit dans ses différentes fabriques une grande partie du cristal utilisé en Italie et en Europe. Nous visitons la Cristalleria Colle Vilca qui met à notre disposition un guide, Marco, qui nous présente les différentes phases de la fabrication du cristal, de la fusion jusqu’à la réalisation de carafes, verres ou encore d’œuvres plus ambitieuses comme des vases ou des décorations de table.

 

Après un pique-nique au soleil, nous visitons le Musée Etrusque de la ville de Volterra . En fin d’après-midi, nous faisons une visite surprise : l’entreprise Pasolini dall’onda, productrice d’huile d’olive extra vierge à froid mais surtout du célèbre Chianti Classico dont nous découvrons la cave ancienne ; très gentiment, notre guide nous propose une séance de dégustation d’huile et de vin avec un petit cours d’œnologie, très apprécié par tous et toutes !

Le 21 avril, après avoir fait les courses pour les pique-niques, nous quittons Tavarnelle et partons pour Florence : notre chauffeur nous dépose au bord de l’Arno et nous nous dirigeons vers le Musée Galilée de la Science : ce musée est consacré à l’histoire des sciences et contient des collections d’objets scientifiques (lunettes astronomiques, outils de mesure et objets d’expériences…) qui nous sont extrêmement bien présentés par notre guide (qui nous fera même participer à de petites expériences de physique).

 

 

Après le déjeuner, nous nous rendons dans le centre de la ville que nous découvrons : Piazza della Signoria avec la statue du célèbre David et le bronze qui représente Persée tenant la tête de Méduse, Piazza del Duomo… puis nous reprenons le car pour aller nous installer à l’Auberge de Jeunesse de Florence où les élèves font la connaissance de sympathiques Sud Africaines.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 23 avril, nous repartons dans le centre ville de Florence avec une visite de la Cathédrale, du baptistère et du Campanile, puis de la Piazza Santa Croce. Après le pique-nique, nous visitons le musée des Offices qui contient la plus grande collection de tableaux du monde, avec un arrêt en particulier devant des toiles de maîtres italiens comme Botticelli, Léonard de Vinci, Michel-Ange… que nous commentons avec Mme Saint-Romain pour illustrer en particulier l’art de la perspective.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A la sortie du Musée, un spectacle de rue réalisé par un clown nous fait rire et nous retient un moment. Puis nous retrouvons notre car qui nous emmène à Piazzale Michelangelo d’où nous pouvons admirer un panorama de la ville et prendre nos dernières photos.

Le lendemain, après avoir fait les courses, nous repartons dans la matinée pour la France et nous arrivons au Lycée en fin d’après-midi.

PARTENARIAT BRISE GLACE - LYCEE L. LACHENAL

"LE SON COMME VOUS NE L’AVEZ JAMAIS VU" était le thème de la conférence que Mr Bertrand Furic, Directeur du Brise Glace et Président de l’association nationale ‘Agi-Son’ a animé ce mardi 12 avril, face à une salle Germain Sommeiller pleine d’un auditoire d’étudiants de BTS 2nd année, attentifs et silencieux …

Mr Furic a d’abord exposé les risques d’une mauvaise gestion du potentiel auditif avant de détailler l’évolution des musiques actuelles et leurs conséquences sur l’audition. Il a ensuite abordé la notion du fonctionnement de l’oreille interne et les séquelles d’une sur-exposition à un niveau de pression acoustique excessif dû à un accident sonore (lors d’un concert, en utilisant un baladeur…) . Il a enfin présenté les protections sonores existantes et la législation en la matière.

Les conseils donnés permettront à nos étudiants d’être vigilants et de réagir aux agressions sonores, tant lors des loisirs que professionnellement. Ils pourront ainsi avoir les bons réflexes leur permettant de se protéger et de soigner leur système auditif (actuellement une oreille abimée ne peut être réparée).

La qualité d’écoute et les applaudissements, en fin de conférence, ont démontré le vif intérêt de l’auditoire.

Le succès de cette première, a permis d’envisager la mise en place d’une convention annuelle entre le lycée et le Brise Glace pour le « bien entendre » de nos étudiants.

D Lecoq – M Lombart

HAROLD ET MAUDE De Colin Higgins Mise en scène de Jean Liermier

Production Théâtre de Carouge - Atelier de Genève. Spectacle réalisé avec le soutien de JT International SA.

 

http://www.tcag.ch/fr/saison/saison-10-11/harold-et-maude.html

 

Mardi 19 avril, à 20h30, les élèves de 1ère GMD et de 1ère option arts plastiques du lycée Louis Lachenal ont pu assister à une représentation de Harold et Maude, un spectacle mis en scène par Jean Liermier, sur un texte adapté par Jean-Claude Carrière. L

a mise en scène, spectaculaire, a rendu captivante cette histoire d'amour entre un jeune homme et une vieille dame, qui se rencontrent à un enterrement. Quelques personnages, comme la mère de Harold, jouée par une comédienne truculente, et son pendant masculin, le psychiatre du jeune homme, ont apporté une touche burlesque à cette histoire émouvante qui se termine par le suicide de Maude. Le scénographe, Philippe Miesch, a construit une scène à tiroirs et à niches, pleine de surprises et d'explosions : il a offert au public un spectacle total avec des trouvailles lumineuses et sonores.

Nous remercions vivement l'Auditorium de Seynod pour la qualité de son accueil, ainsi que pour le choix judicieux et varié de pièces originales qu'il a offert cette année au public lycéen du lycée Louis Lachenal, grâce à la carte M'RA.

Les élèves de GMD initiés à l'adaptation et à l'interprétation... LA FEMME DANS LE COFFRE

D'après Daniel Arasse
Mise en scène : Simone Audemars Scénographie : Roland Deville Lumières : Yann Becker
Régie : Estelle Becker Avec : Hélène Firla et Georges Grbic Production : Compagnie L'Organon

Jeudi 17 Mars 2011 à 20H00 les élèves de 1ère GMD et de 1ère Arts plastiques accompagnés respectivement de leurs professeurs de Lettres et d'arts plastiques se rendaient à l’auditorium de Seynod pour assister à la représentation d'un des trois spectacles proposés dans le cadre d' « Histoire de vie ». La soirée débutait par une rencontre de Mme Simone Audemars, metteur en scène de La femme dans le coffre, pièce adaptée du texte du même nom extrait d'« On n'y voit rien », ouvrage de l'historien de l'art Daniel Arasse. Les deux interprètes ont conduit les élèves à entrer peu à peu dans la toile du Titien La Vénus d'Urbin, peinte en 1538 et conservée au musée des Offices de Florence.
Les élèves de GMD initiés à l'adaptation et à l'interprétation théâtrale ont su apprécier l'intelligence de l'adaptation et la qualité du jeu des acteurs. Les élèves de l'option arts, déjà conduits à interpréter des œuvres contemporaines et initiés à la perspective découvraient la représentation vivante d'une œuvre du 16eme siècle.

http://www.fortheatre.fr/LaFemmedansleCoffre.html
http://www.auditoriumseynod.com/

 



eudi 17 Mars 2011 à 20H00 les élèves de 1ère GMD et de 1ère Arts plastiques accompagnés respectivement de leurs professeurs de Lettres et d'arts plastiques se rendaient à l’auditorium de Seynod pour assister à la représentation d'un des trois spectacles proposés dans le cadre d' « Histoire de vie ». La soirée débutait par une rencontre de Mme Simone Audemars, metteur en scène de La femme dans le coffre, pièce adaptée du texte du même nom extrait d'« On n'y voit rien », ouvrage de l'historien de l'art Daniel Arasse. Les deux interprètes ont conduit les élèves à entrer peu à peu dans la toile du Titien La Vénus d'Urbin, peinte en 1538 et conservée au musée des Offices de Florence.

Les élèves de GMD initiés à l'adaptation et à l'interprétation théâtrale ont su apprécier l'intelligence de l'adaptation et la qualité du jeu des acteurs. Les élèves de l'option arts, déjà conduits à interpréter des œuvres contemporaines et initiés à la perspective découvraient la représentation vivante d'une œuvre du 16eme siècle.

Les seconde et première option arts plastiques découvrent Bob Verschueren...

Les seconde et première option arts plastiques découvrent Bob Verschueren à la Fondation Salomon d'Alex. Art contemporain.

>http://www.fondation-salomon.com/

Les 32 élèves, dont c'était pour certains la première confrontation avec un centre d'art contemporain, et, du même coup avec une installation, n'ont pas été déçus par la visite commentée des œuvres de Bob Verschueren, artiste autodidacte.


Bob Verschueren négocie avec modestie avec les forces naturelles dans les six installations végétales monumentales réalisées spécifiquement pour les salles du château, à partir d’arbres et de branchages de la région dans une évocation de la montagne.


Après les photographies et les œuvres sur papier, plus surprenant, et apprécié par les élèves, une installation sonore : le son des carottes au fond des bois... Elle permet de découvrir les surprenantes investigations menées par l’artiste depuis 1995 dans le domaine du son.


Heureusement surpris par cette démarche empirique reliant l'homme et la nature, allant à la rencontre des mathématiques et de la philosophie et enchantés par la mise en forme du végétal, les élèves devront revenir pour découvrir le parc de sculpture.

Chantier solidaire au Maroc

La classe de terminale des techniciens du bâtiment ORGO part en voyage au Maroc du 30 avril au 14 mai 2001.

Ils découvriront la culture de ce pays et vont mener une action de solidarité en participant à la réalisation d'un bâtiment scolaire.

L'opération est conduite en collaboration avec la région Rhône Alpes.

Découvrez et suivez leur voyage sur l'espace qui leur est consacré.

> ESPACE TERMINAL TB ORGO

Visite du chantier  de la construction de la nouvelle école de Sillingy

Le 5 avril, la classe de 2° année Systèmes Constructifs Bois et Habitat à visité le chantier de la construction de la nouvelle école de Sillingy. C’est l’entreprise « LP Charpente » qui est en charge du montage du lot charpente. La construction de ce bâtiment fut pour nous très instructive. L’ouvrage est essentiellement construit en bois. Sa conception est très inspirée par le souci du développement durable. Sa situation sur une menaçante veine sismique impose une impressionnante structure. La proximité de cette opération nous a permis d’organiser la visite à moindre frais avec les minibus du lycée. L’ensemble n’a nécessité que 2 heures de cours.

Le Lycée Lachenal prend la parole à la Maison des Entreprises

Pour une première participation, ce fut un succès : vendredi 18 mars 2011, le Lycée Louis Lachenal s'est classé à la seconde place du traditionnel concours d'éloquence inter-lycée organisé par le Rotary Club. Douze candidats représentaient les différents lycées et instituts de formation du bassin d'Annecy.

Julien Anthoine, élève de PTSI au Lycée, a réussi à émouvoir jury et public, en traitant avec beaucoup d'intelligence et de sensibilité un sujet difficile : l'arbre. Camille Moncharmont, aussi élève en PTSI a fait une prestation remarquée et reçu les faveurs du public sur un sujet d'actualité : les JO à Annecy en 2018, pour ou contre ?

Le Rotary Club d'Annecy a tenu à remercier le BTS Systèmes électroniques du Lycée Lachenal pour son soutien technique et logistique lors de cette soirée. Les membres du Rotary ont aussi confirmé qu'ils viendraient dans le Lycée pour organiser des simulations d'entretiens d'embauche à destination des élèves de BTS. Une manière de rappeler les relations privilégiées que le Lycée Lachenal entretient avec les entreprises annéciennes.

 

L’insécurité routière » un combat au Lycée Louis Lachenal

L’insécurité routière touche tous nos jeunes, chaque année un de nos étudiants est victime d’un accident de la route, en moto ou en voiture. Nous avons souhaité interpeller nos étudiants par une journée de sensibilisation au travers de diverses actions :

  • Exposition d’affiches liées à l’alcool, la drogue, la vitesse, le non-respect des règles de conduite induisant des comportements à risques.
  • Intervention de bénévoles de la Prévention Routière ainsi que d’un universitaire dans le cadre de ses études.
  • Visionnage du film « Deux kilomètres de trop » réalisé par le lycée Gabriel Fauré.
  • Toujours sur le thème des accidents de la route, une classe de BAC PROFESSIONNEL est allée assister à une audience au tribunal.

Ces actions permettent à la fois l’information et la prévention auprès de nos étudiants.

> http://www.education-securite-routiere.fr/spip.php?article105

 

 

Label : Lycée des Métiers du Bâtiment et de l’Industrie

Mercredi 23 février 2011, une cérémonie présidée par le Recteur, attribuait officiellement le label « Lycée des Métiers du Bâtiment et de l’Industrie » au Lycée Lachenal.

Cette labellisation s’accompagnait d’une mention particulière pour une mise en réseau entre le Lycée Porte des Alpes à Rumilly et le Lycée Louis Lachenal pour le bâtiment.

Cette étape conclut un travail engagé il y a plus d’un an pour analyser notre fonctionnement et faire émerger nos spécificités de lycée scientifique et technologique industriel, en fait une démarche qualité. Le profil du lycée, les activités conduites, la maîtrise des différents systèmes de formation scolaire : apprentissage et formation continue, répondaient pleinement au cahier des charges du label.

Le label est un atout en terme de communication et donc de reconnaissance de nos caractéristiques par nos partenaires.

Le Proviseur,

Dominique PROSSER

Mardi 22 février 2011 : Concours d'éloquence inter-lycées

Pour la première fois cette année, notre lycée a participé au concours d'éloquence organisé par le Rotary Club d'Annecy. Des élèves volontaires des classes de lycée et des classes préparatoires aux grandes écoles ont tenté leur chance devant un jury constitué de six membres du Rotary, lors du moment convivial de la demi-finale organisée au sein du lycée Lachenal.

Les sujets étaient variés (« le bonheur », « l'immigration clandestine », « peut-on se moquer de tout ? »... ). Après trente minutes de préparation, chaque candidat devait s'exprimer devant un public d'une trentaine de personnes pendant une durée de cinq minutes, et se montrer le plus convaincant possible. Les candidats avaient bénéficié de séances d'entraînement à la prise de parole publique, organisées par leurs professeurs de lettres et de philosophie.

Ce concours a été l'occasion de rappeler les relations du lycée avec le monde économique du bassin annécien ; ainsi, plusieurs membres du Rotary reviendront au Lycée Lachenal pour organiser des simulations d'entretiens d'embauche à destination des élèves de BTS.

En outre, les membres du Rotary ont pu découvrir que le Lycée Lachenal avait des compétences techniques en matière de sonorisation et d'éclairage, et un dialogue s'est ouvert pour confier au Lycée Lachenal le travail de sonorisation de la finale inter-lycée à la Maison des Entreprises d'Annecy.

Félicitons tous les participants pour leur courage et la détermination ! Et tous nos encouragements aux trois premiers, qui se préparent désormais pour la finale inter-lycée du vendredi 18 mars : Camille Moncharmont (PTSI), Julien Anthoine (PTSI) et Léandre Philippon (TS1). Nous irons les soutenir ! Bonne chance à eux !

 

 

Mercredi 26 janvier 2011 : Jacques Damez au Lycée Lachenal

Le photographe et galleriste lyonnais Jacques Damez est venu passer la journée du mercredi 26 janvier 2011 au Lycée Lachenal, pour conclure un projet mené avec les classes de terminale génie civil (TGC3) et de seconde option arts plastiques. Ce projet bénéficie d'une importante subvention de la Région Rhône-Alpes. Les élèves avaient déjà rencontré J. Damez lors d'une visite du chantier de la Confluence, à Lyon, en novembre dernier, dont il est le photographe officiel.


Pour préparer cette nouvelle rencontre, les élèves de terminale, en classe de philosophie, ont travaillé sur la question de l'espace et de son organisation, liée à des impératifs techniques, mais aussi à des choix politiques et sociaux. Les élèves de seconde arts plastiques l'ont interrogé sur sa pratique de photographe plasticien à travers certains de ces ouvrages et sur le regard qu'il porte sur les choix esthétiques de certains bâtiments du nouveau quartier lyonnais entre Saône et Rhône.

 

La visite de Jacques Damez au Lycée, dans le cadre convivial du CDI, fut l'occasion pour les élèves de lui poser de nouvelles questions sur son rôle de photographe de chantier et, plus généralement, sur son travail de l'image, autant en matière technique qu' artistique. Une rencontre originale et rare, à mi-chemin entre arts, technique et philosophie. Certains élèves ont trouvé cette rencontre trop courte...


Mardi 18 janvier 2011 : Un écrivain bosniaque au CDI : Velibor Colic

Dans le cadre du Prix littéraire des lycéens, les 2GT4 ont rencontré mardi 18 janvier 2011 un écrivain bosniaque pour échanger sur son livre Jésus et Tito, un des 4 romans de la sélection. Rencontre particulièrement fructueuse si l’on en juge par quelques témoignages de nos élèves :

« Velibor Colic est un auteur très intéressant et fort sympathique. Lors de la rencontre, il nous a apporté des informations très intéressantes sur l’ex-Yougoslavie, par exemple sur les conditions de vie là-bas. Il nous a sensibilisés à la difficulté, pour un étranger qui ne connaît aucun mot en Français, de s’intégrer. » Tristan

« La rencontre avec l’auteur était vraiment bien car l’auteur était très intéressant. On a appris beaucoup de choses. Il était drôle donc l’ambiance de la rencontre était bien. Vraiment à refaire ! Jai peur que la prochaine rencontre soit moins intéressante… » Baptiste et Antoine

 

 

« L’auteur était sympa, très bavard. Le jeu de cartes était très amusant. Les saynètes étaient très bien. L’accueil avec le café et le gâteau (confectionné par Guillaume) donnait une ambiance conviviale. J’ai appris beaucoup de choses sur l’ex-Yougoslavie. » Jeffrey

« L’auteur est très sympa. J’ai trouvé son livre très intéressant. J’aime beaucoup la musique et apparemment lui aussi : on aime à peu près le même genre de musique (j’ai 15 ans, il en a 46 !). » Thomas

Souhaitons donc « Bonne chance » à Velibor Colic dans sa quête pour remporter un prix de qualité puisqu’il est l’expression du choix des jeunes lecteurs.

 

 

 

 

Mardi 22 février 2011 : Le B.T.S S.C.B.H découvrent l'ILOT-S